Comment devenir consultant indépendant ? Guide ultime 2024

Dans l’économie changeante d’aujourd’hui, de nombreuses personnes se sont tournées vers le freelancing pour mieux contrôler leurs finances et vivre la vie qu’elles souhaitent. Devenir consultant indépendant offre un potentiel de rémunération supérieur à la moyenne. Si vous êtes un professionnel doté d’une compétence hautement commercialisable, le conseil en freelance est une option viable.

Par conséquent, si vous êtes sous-employé ou déçu par votre emploi actuel à temps plein, la création d’une entreprise en freelance mérite d’être envisagée. Les consultants indépendants travaillent dans pratiquement tous les secteurs d’activité, ce qui signifie qu’il existe de nombreuses opportunités si vous êtes prêt à les saisir.

Aujourd’hui, nous allons parler du consulting freelance – ce que fait un consultant freelance, à quoi ressemble la vie d’un consultant, comment commencer et combien vous pouvez vous attendre à gagner.

Qu’est-ce qu’un consultant indépendant ?

Comment devenir consultant indépendant Un consultant est un professionnel qui met à profit ses compétences pour fournir aux entreprises des conseils et une expertise sur une base contractuelle. Les consultants sont souvent sollicités pour aider les entreprises à progresser ou à se développer dans de nouveaux domaines, à former le personnel ou à améliorer les processus afin d’accroître les résultats.

Pour les entreprises, l’embauche d’un consultant leur permet d’accéder à une expertise dont elles ne disposent pas en interne. Il les aide à commercialiser plus rapidement leurs produits et à déterminer la faisabilité de nouveaux projets ou de nouvelles idées.

Réfléchissez à ce que vous faites, aux spécialités que vous possédez et à la manière dont vous avez bénéficié à vos anciens employeurs et collègues. Si vos compétences sont précieuses, il y a de fortes chances que vous soyez très demandé et que vous ne le sachiez même pas !

Que fait un consultant indépendant ?

Les consultants indépendants sont engagés pour aider les entreprises à s’améliorer et à progresser. Les entreprises en phase de démarrage peuvent vous engager pour les aider à se mettre en place et à s’établir.

Vous pourriez servir de bouche-trou entre deux embauches au sein du management, par exemple lorsqu’une personne occupant un poste clé se retire ou part de manière inattendue. Vous pouvez également travailler sur un projet spécifique avec un objectif et un calendrier bien définis.

Les détails dépendent en fait de vos capacités, de votre expérience et de ce en quoi vous excellez. Les consultants ne sont pas inexpérimentés. Vous n’êtes pas simplement un corps chaud.

Vous résolvez des problèmes, vous avez des idées et vous apportez un regard neuf. Les solutions que vous apportez permettent d’obtenir des résultats mesurables, et c’est ce qui définit votre valeur.

Quelques exemples de consultants indépendants

Consultant en affaires

Un consultant en affaires fournit des services de conseil professionnel pour aider les entreprises à atteindre leurs objectifs. Bien que le business consulting soit une catégorie très large, l’objectif est généralement l’amélioration des processus qui se traduit par une croissance des résultats. Les tâches peuvent inclure l’élaboration de plans d’entreprise, l’optimisation des processus, l’amélioration des performances ou du moral des employés, ou l’augmentation de la satisfaction des clients.

Consultant financier

Le travail de consultant en conseil financier va du directeur financier fractionné à la préparation de l’audit, en passant par les fusions et acquisitions, le soutien à la transition après la fusion, la diligence raisonnable ou l’ouverture de la voie vers la prochaine étape de croissance.

D’autres domaines peuvent inclure le financement, la restructuration d’entreprise, la gestion des fonds de roulement, les introductions en bourse, la conformité à la SEC, et bien d’autres encore, en fonction de votre expertise spécifique.

Bien que chacun de ces domaines soit très distinct, le dénominateur commun est la capacité analytique, par opposition à la capacité fonctionnelle.

Consultant en stratégie

Le conseil en stratégie est le niveau le plus élevé dans le domaine du conseil.

Également appelé conseil en salle de réunion ou conseil stratégique, la tâche pour laquelle vous serez engagé concerne la planification, ostensiblement pour atteindre des objectifs commerciaux à long terme.

La transformation du modèle d’entreprise, la stratégie organisationnelle, la stratégie numérique et la politique économique ne sont que quelques exemples de domaines d’intervention.

Consultant en marketing

Consultant en marketingUn consultant en marketing examine la stratégie marketing actuelle d’une entreprise et trouve des moyens de faire évoluer les nouvelles approches marketing afin d’améliorer les résultats marketing et le retour sur investissement.

Il détermine ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et identifie les opportunités.

Une fois la nouvelle stratégie marketing mise en place, vous serez responsable de l’exécution du plan, de la mesure des résultats et de l’évaluation de la réussite de l’initiative.

Lire aussi : Consulting marketing digital : Guide 2023 pour devenir expert

Consultant en ressources humaines

La plupart des petites entreprises ne disposent pas d’une équipe de ressources humaines en interne, ce qui peut poser problème lorsqu’une entreprise se développe ou connaît de grands changements, tels qu’une fusion ou une acquisition.

Les consultants en ressources humaines s’occupent de diverses tâches, du recrutement à l’intégration, en passant par la succession, la rémunération, la gestion des conflits, la gestion du changement, l’établissement de politiques et la documentation.

Consultant IT

La technologie fait partie intégrante de la réussite d’une entreprise, mais il est essentiel de choisir la bonne technologie. Les consultants en technologie de l’information aident les entreprises à rester à la pointe de la technologie, en simplifiant la tâche d’identification et d’intégration de nouveaux logiciels et systèmes. Les consultants en informatique peuvent également travailler avec les équipes informatiques internes pour renforcer leur expertise et apporter une valeur ajoutée à des projets spécifiques. Des compétences telles que la cybersécurité ou les opérations de sécurité sont très demandées, tout comme les compétences spécifiques à un créneau industriel.

Consultant en management

Si la résolution de problèmes est votre super-pouvoir, le conseil en management en freelance pourrait être parfait pour vous.

Un consultant en management fait beaucoup de choses, mais il s’agit surtout d’aider les entreprises à atteindre leurs objectifs, à améliorer leurs processus et à maximiser leurs performances.

Coach de vie

Le coaching de vie est un segment populaire du consulting en freelance. Cette pratique s’étend également au conseil en entreprise, car de nombreux professionnels désireux d’évoluer ou de monter en grade ont besoin de conseils d’experts, de coaching et de soutien pour surmonter les goulets d’étranglement.

Le coaching de vie s’apparente d’une certaine manière au conseil, même s’il n’est pas réglementé. Si vous souhaitez coacher dans des domaines spécifiques, vous pouvez chercher à obtenir des certifications qui vous aideront à asseoir votre crédibilité.

Prêt à démarrer votre activité de conseil et devenir consultant indépendant ?

Comment devenir consultant indépendant ?

Pour ceux d’entre vous qui aiment une bonne checklist, voici les étapes à suivre pour devenir consultant freelance.

Choisir une spécialité

Comment devenir consultant indépendant Vous savez ce que vous savez faire. Même si cela ne faisait pas partie de votre vie professionnelle avant que vous ne décidiez de franchir le pas, votre succès dépend à 100 % de vos compétences, de votre talent et de votre expertise.

Quel est votre super pouvoir ? Le bien-être ? La vente ? Le marketing ? Le conseil juridique ? La négociation ? Technologies vertes ? Soyez aussi précis que possible, car c’est ce qui constituera la base de tout ce qui suivra. Votre spécialité déterminera également les clients que vous approcherez – et si vous voulez attirer l’attention des bonnes personnes, il est essentiel de pouvoir décrire ce que vous faites en termes clairs et concis.

Fixer les tarifs

Les consultants indépendants facturent en fonction de leur niche et de leur expérience. Il n’est pas facile de déterminer ce que vous allez facturer. Vous ne voulez pas surévaluer le prix de vos services, mais vous ne voulez pas non plus vous dévaloriser. L’idéal est de faire des recherches dans ce domaine pour voir ce que les autres facturent. Si vous êtes dans la moyenne, c’est parfait ; mais n’hésitez pas à proposer des tarifs réduits en guise d’offre de lancement, si cela se justifie.

Vous pouvez envisager un tarif journalier, un tarif horaire ou un tarif par contrat. La plupart des consultants indépendants proposent d’emblée des tarifs horaires ou journaliers et des devis personnalisés pour les contrats. Le tarif horaire est souvent le plus simple et si vous savez combien de temps il vous faut, en moyenne, pour accomplir des tâches spécifiques, il est facile de donner une estimation à vos clients.

Le prix que vous facturez doit correspondre à votre expérience, à votre expertise et aux ressources que vous apportez. Prenez le salaire moyen d’une personne comme vous, trouvez le taux horaire et multipliez-le par trois. Les honoraires des consultants sont plus élevés que la rémunération des employés afin de couvrir les dépenses supplémentaires, telles que les frais de transport, les avantages sociaux, les frais de bureau à domicile, etc.

Créer une présence commerciale en ligne pour votre activité de freelance

Même si vous avez l’intention de développer votre activité de consultant indépendant grâce au bouche-à-oreille, vous avez besoin d’une présence en ligne. Les médias sociaux n’en sont qu’un aspect. Prenez le temps de créer des pages professionnelles dédiées et n’utilisez pas vos profils personnels à des fins professionnelles. Cela dit, une fois que vous serez présent dans le monde des affaires, vous devrez modérer ce que vous publiez sur vos comptes personnels. Faites une vérification rapide pour vous assurer qu’il n’y a rien qui puisse dissuader un client potentiel de vous engager. Restez propre et professionnel !

LinkedIn est sans conteste le réseau social le plus important pour toute entreprise. Si vous n’avez pas de photos professionnelles, envisagez d’investir dans la réalisation de nouvelles photos. Rejoignez des groupes LinkedIn liés à votre niche et à vos intérêts et entrez en contact avec les personnes les plus performantes dans votre niche. Participez aux groupes et publiez régulièrement des messages pour vous établir et vous faire connaître.

Vous aurez également besoin d’un site web. Les pages sociales seules ne suffiront pas. Les personnes que vous souhaitez rencontrer ou avec lesquelles vous souhaitez faire des affaires ne sont pas toutes présentes sur les médias sociaux, alors assurez-vous d’avoir un site Web d’entreprise qui parle de ce que vous faites.

Développer votre réseau

Une fois que vous avez établi votre niche, vos tarifs et votre présence en ligne, il est temps de commencer à construire un réseau. Recherchez d’abord des collègues et des leaders d’opinion dans votre créneau, puis élargissez votre réseau aux secteurs « adjacents » qui se chevauchent. Rejoignez votre chambre de commerce locale. Assistez à des événements de réseautage, à des événements professionnels et participez à des groupes en ligne associés à votre secteur d’activité.

Vous pouvez également envisager de contacter des personnes que vous admirez, des personnes qui sont directement impliquées dans votre secteur d’activité, d’anciens mentors ou des personnes avec lesquelles vous avez eu des relations dans le passé et qui pourraient avoir une certaine sagesse à vous transmettre. La force réside dans la communauté, en particulier lorsque vous créez cette communauté autour de vous ou que vous faites partie d’un groupe de pairs solide et bien établi.

Trouver du travail : postuler à des contrats

Si vous pouvez expliquer clairement ce que vous faites, il devrait être facile de savoir qui voudrait vous embaucher.

Dressez une liste des personnes avec lesquelles vous aimeriez le plus travailler, préparez un bon argumentaire et une lettre de demande d’emploi, et mettez-vous au travail. Essayez d’anticiper les questions qu’ils pourraient vous poser.

Mettez votre CV à jour et pensez à produire quelques études de cas montrant comment vous avez aidé des clients indépendants dans le passé. Si vous travaillez avec des technologies, dressez une liste des solutions que vous recommandez ou avec lesquelles vous avez de l’expérience.

Pensez toujours aux avantages ; en d’autres termes, ce que votre client potentiel obtiendra en travaillant avec vous, les problèmes que vous pouvez résoudre.

C’est ainsi que vous gagnerez des marchés, que vous obtiendrez des recommandations et que vous augmenterez votre chiffre d’affaires.

Les compétences les plus importantes pour une activité de conseil en freelance

Aperçu général

Nous avons beaucoup parlé des compétences requises et de la manière dont elles s’intègrent dans votre modèle d’entreprise de conseil en freelance. Mais vos compétences ne sont que la base de ce que vous faites. Votre valeur – en d’autres termes, la raison pour laquelle les clients vous embaucheraient plutôt qu’un concurrent – est quelque chose d’un peu plus nuancé.

Certaines des compétences les plus importantes dont vous aurez besoin pour exceller en tant que consultant indépendant sont des compétences non techniques. Vous devrez être un bon communicateur, car vous aurez affaire à des personnes de tous niveaux d’expertise. Vous devrez être capable d’expliquer ce que vous faites et la valeur de vos compétences à ceux qui n’en ont peut-être pas la moindre idée.

Il est essentiel d’obtenir l’adhésion de tous, et vous devez donc vous vendre. Certes, ce n’est pas quelque chose qui vient naturellement à tout le monde, mais si vous voulez réussir en tant que freelance, c’est un domaine sur lequel vous devez vous concentrer.

Les compétences les plus recherchées pour un consultant indépendant

  • La communication :

Vous devrez rendre simples des concepts complexes.

  • La patience :

Tout le monde ne sera pas d’accord (c’est particulièrement vrai dans le domaine du conseil en ressources humaines ou dans les situations d’entreprise où des changements importants sont impliqués).

  • La transparence :

Vous devrez expliquer comment vous allez aller d’un point à un autre.

  • Adaptabilité :

Vous devrez contrôler tout ce qui se passe et comment les choses se déroulent.

  • Agilité :

Vous devrez sans doute changer de cap de temps à autre. Si vous êtes prêt à le faire, les résultats se manifesteront plus rapidement.

  • L’esprit d’innovation :

Parce que c’est pour cela que vous êtes embauché : sortir des sentiers battus et résoudre ce que votre client ne peut pas faire lui-même. Même si certains problèmes sont similaires dans votre créneau, chaque entreprise est différente, ce qui signifie que chacune d’entre elles nécessite une approche différente. Prenez chaque tâche avec un regard neuf, appliquez ce que vous savez et n’ayez pas peur de suggérer des changements radicaux si vous savez que c’est ce qu’il faut faire.

  • Positivité :

C’est ce qui vous vaudra des alliés. Tout le monde gravite autour de la lumière, alors soyez cette lumière.

Quel est le salaire d’un consultant indépendant ?

Quel est le salaire d’un consultant indépendant ?Les tarifs pour du conseil en freelance peuvent varier comme suit :

  • Consultants débutants ou juniors : ils peuvent s’attendre à un taux horaire de 30 € à 80 € ou un tarif journalier de 200 € à 500 €.
  • Consultants expérimentés ou seniors : les tarifs sont compris généralement entre 80 € et 200 € de l’heure, et le tarif journalier oscille entre 500 € et 1500 €.

Apprenez à gérer votre propre entreprise

Créer une entreprise de consulting en freelance est une chose, mais il faut ensuite la gérer et la maintenir en permanence. Cela implique un ensemble de compétences complètement différent de celui nécessaire pour démarrer et un ensemble de défis qui lui est propre. Vous devrez apprendre à gérer efficacement votre temps, à assumer la responsabilité de votre propre travail (et des résultats que vous produisez) et, éventuellement, à jongler avec plusieurs clients différents.

En outre, vous devrez vous familiariser avec les tâches administratives courantes telles que la facturation, le traitement des taxes, la réception des paiements, etc.

Devenir consultant indépendant peut être une expérience extrêmement gratifiante. Vous avez la possibilité de faire ce pour quoi vous excellez pour une série de clients passionnants, en les aidant à obtenir des résultats tangibles grâce à votre expertise et à vos compétences.

Se lancer en tant que freelance peut également être un défi, et nécessite un tout nouvel ensemble de compétences et de ressources.

Chez Prestataires Pro, nous mettons en relation des consultants indépendants avec des clients. Nous pouvons vous aider à développer votre activité et à établir une carrière de freelance réussie et prometteuse, où vous pourrez faire la différence et profiter des nombreux avantages de ce modèle de travail.

FAQ Devenir consultant indépendant

Comment un consultant freelance peut-il trouver des clients ?

Il existe de nombreux sites web qui agissent comme des plateformes de mise en relation et de marketing, vous permettant, en tant que freelance, d’entrer en contact avec des clients qui ont besoin de vos services.

Les plateformes les plus populaires sont Fiverr, Upwork et LinkedIn. Prestataires Pro est une autre ressource fantastique.

Comment se présenter en tant que consultant ?

Au lieu d’énumérer chronologiquement vos titres de poste, concentrez-vous sur le partage d’expériences, de réalisations et de compétences clés qui sont directement liées au rôle de consultant. Profitez de cette occasion pour montrer votre capacité à articuler votre parcours d’une manière plus engageante et stratégique.

Nouveautés

Trouver des missions IT, le Top 5 des stratégies les plus efficaces

Trouver des missions IT, le Top 5 des stratégies les plus efficaces

Si le marché IT est en plein essor comme nous l’avons bien décrit dans notre article : les perspectives du marché IT en 2024 , cette croissance implique aussi une forte concurrence sur le marché du freelancing informatique. La meilleure manière de trouver des missions...

22 choses que nous aurions pu apprendre de la fuite chez Google

22 choses que nous aurions pu apprendre de la fuite chez Google

Avant de commencer, il est important de souligner que le contenu suivant est une traduction adaptée d'un article original en anglais. La source sera indiquée au terme de notre exposé. Cette semaine, des documents ont fait l'objet d'une fuite et sont censés nous donner...

Freelances IT: quels sont les metiers qui recrutent en 2024 ?

Freelances IT: quels sont les metiers qui recrutent en 2024 ?

Les métiers liés au domaine de l’informatique et du numérique sont largement pratiqués par des consultants indépendants. En Europe, c’est près de 25 % d’experts informatiques qui ont choisis de travailler en qualité de freelance IT. Face aux rapides et constantes...

L’architecte d’information, un métier du SEO à part entière

L’architecte d’information, un métier du SEO à part entière

A partir du moment où vous agissez sur la sémantique d’un site, , optimisation du maillage d’un site web ( liens internes) , organisation des menus et tags, vous touchez à l’architecture d’information. Sachez que c’est un métier du SEO à part entière qui comprend les...

Freelancing et collectifs : se regrouper pour être plus fort

Freelancing et collectifs : se regrouper pour être plus fort

Le « solo freelancing est en voie de disparition », c’est un fait, aujourd’hui les indépendants se dirige vers le collectif freelance. C’est une constat réel qui est sortie de l’étude Collective.work et Shine en 2023. Objectifs freelancing collectif Dans leur souhait...

Travailler en freelance IT : Guide de l’indépendant

Travailler en freelance IT : Guide de l’indépendant

Ces dernières années ont ouvert les yeux de nombreuses personnes sur l’option alléchante de travailler en ligne en tant que freelance. L'exercice d'une activité indépendante à partir de n'importe quel endroit disposant d'une connexion Wi-Fi et d'un ordinateur portable...

Freelance IT , les meilleurs moyens pour promouvoir votre activité

Freelance IT , les meilleurs moyens pour promouvoir votre activité

Si secteur IT continue à fortement recruter avec +23 000 créations nettes d’emplois recensés en janvier 2024, les entreprises chercheront des talents IT indépendants pour répondre à leurs besoins spécifiques notamment face à l’IA, la cybersécurité et le cloud...

Le marché IT en 2024 : des bonnes perspectives pour le freelancing

Le marché IT en 2024 : des bonnes perspectives pour le freelancing

Au cours de la dernière décennie, dans sa généralité, le marché du travail a radicalement changé face aux innovations technologiques et informatiques, le besoin des entreprises d’innover sans cesse pour se démarquer, les tendances de travail… Si le freelancing...

Lien externe : Guide 2024 pour les débutants

Lien externe : Guide 2024 pour les débutants

Le lien externe, également connus sous le nom de lien sortant, est essentiel à une structure de liens saine sur votre site web. En l’ajoutant à votre contenu, vous pouvez aider votre site web à obtenir de nombreux avantages, mais de nombreuses entreprises n'aiment pas...

SEO copywriting : Pour une stratégie de référencement efficace

SEO copywriting : Pour une stratégie de référencement efficace

Le copywriting est une partie essentielle du marketing de contenu, mais une nouvelle expression qui gagne en popularité est le SEO copywriting. Qu'est-ce que le SEO copywriting ? En quoi diffère-t-il du copywriting et de la rédaction de contenu ? Si vous êtes un...

Lire aussi