Les erreurs fatales en SEO

De quoi dépendrait en premier la réussite d’un projet digital ?

La réussite d’un projet web, c’est avant tout, et en premier, le talent et la vision d’un chef entreprise qui réfléchi et mûrit son projet en adoptant les pratiques éprouvées pour toute création d’entreprise, et où le site web, n’est en fin de compte qu’un détail, un dispositif parmi d’autres. C’est le projet d’entreprise qui détermine le site web ou l’application et non l’inverse.

Une fois ce préalable admis, un projet web techniquement, s’appuie sur quatre piliers qui déterminent sa réussite, pour une fois que le projet d’entreprise soit viable :
1- le contenant ( le code, le CMS, le moteur d’affichage du site)
2- les contenus
3- les signaux entrants
4- l’historique du site ( dans le cas d’un rachat de site de domaine, ou d’une refonte)

Nous allons évoquer ci-après les erreurs les plus communément commises dans le lancement et le pilotage des projets web. Ce sont des constats faits depuis 12 ans que j’écume le web et les projets divers de toutes les et thématiques. En revanche, cet article s’adresse à faciliter la prise de décision et éviter au chef d’entreprise de commette l’irréparable. De ce fait, vous ne trouverez pas ici de recettes faciles en 4 ou 8 points pour vous permettre de devenir numéro un, vite et pas cher, je laisse ce folklore à d’autres. A défaut de vous faire gagner très vite des millions, je vais commencer déjà pas vous éviter de perdre votre temps et votre argent dans des projets mal barrés dès le départ.

L’erreur mortelle, c’est un chef d’entreprise absent, non une erreur SEO

N’y allons pas par quatre chemins, dans l’échec d’un projet web, l’erreur fatale et originelle est une absence de stratégie d’entreprise.

Quand je vois passer des projets en appel d’offre sur les plate-formes, demandant des devis pour de la visibilité, pour augmenter le trafic, ou les ventes sans aucun descriptif du projet d’entreprise, sans évoquer le contexte concurrentiel ou saisonner, les atouts de l’entreprise, ou les moyens alloués, on finit par se dire que les porteurs de projets pensent qu’être visible sur le web, vendre, est une simple question de techniques et d’astuces malines valables partout et tout le temps quel que soit le type de projet.

A leur décharge, il faut reconnaître que le discours ambiant des agences de communication et des freelancers SEO, mais aussi des théoriciens de la SEO et du web marketing, ne vient pas les décourager dans ce mythe facile, réducteur et mensonger, au contraire, on appuie sur l’idée que si des gens ont réussi c’est qu’ils ont utilisé, avant tout, les bonnes techniques.

Pour dire les choses sans ambages, si vous montez un projet digital, comme un e-commerce, ou une affaire qui vous semble géniale sur la papier, avant d’aller voir le développeur qui va fabriquer le site, ou Monsieur SEO magique qui fait pleuvoir les commande en bougeant son petit doigt, posez vous les trois questions suivantes  :

  • en proposant ces produits ou services, j’apporte quoi de neuf, de singulier dans mon offre,  par rapport à ce qui se fait déjà depuis 10 ou 20 ans ?
  • Si je vends la même chose que les marketplaces, je me place comment en termes de prix et de frais d’envoi ?
  • Est-ce que je possède le minimum de logistique nécessaire pour assurer correctement les envois , les réclamations, le SAV les remarques et questions des usagers ou clients, sur les réseaux sociaux ?

Si votre projet n’apporte aucune plus-valu dans son business plan, sa stratégie commerciale, n’y allez pas tout simplement ! Vous allez vous ruiner et vous épuiser pour rien.

Ne vous lancez pas sans étude marketing et business plan précis

Voilà le premier conseil  et donc la première erreur à éviter:
Ne lancer un projet web que si vous avez effectué une analyse fine du marché et de la concurrence et si vous êtes certain d’apporter une solution, une plus-valu unique par rapport à l’existant, que vous êtes en mesure d’appliquer et de valoriser. Si vous n ‘avez pas dans votre offre cette plus-valu, ce n’est pas la SEO qui va la créer par magie !

Seconde erreur possible : le choix du contenant, le CMS, le SCRIPT

Nous vivons dans un monde où on vous vend toujours plus de solutions faciles, simples, pas chères et qui savent tout faire toutes seules. Je n’ai jamais vu autant de projets montés avec des CMS gadget (ni faits ni à faire) qui coûtent le prix d’un abonnement téléphonique discount. Et en plus, le porteur de projet derrière ce CMS primaire, veut concurrencer les marketplaces et les acteurs établis depuis 15 ou 20 ans !

A chaque typologie de projet correspond un contenant adapté et l’infrastructure d’hébergement qui va avec.

Pour un E-commerce, c’est le Nombre de produits et de catégories qui va définir le type de script, mais aussi le trafic escompté. Woo-Commerce pour quelques milliers de produits, à Prestashop, qui peut aller de 20 a 100 mille produits ou encore Magento pour des CRM et Backend complexes en multi boutiques.

Enfin lorsque on souhaite jouer dans la cour des grands, un développement sur mesure à base de puissants Frameworks tels que LARAVEL, ou SYMFONY, ZEND.

L’erreur impardonnable de penser son business en mots clef

Là aussi la responsabilité des vulgarisateurs de la SEO, est énorme, qui font croire qu’on monte en business en jouant sur les maudits mots clef comme je les appelle. Mais cela fait 10 ans que Google ne fonctionne plus avec ce paradigme !

Le chef d’entreprise doit se poser ces questions de bons sens :

    • Je propose ou vend quoi ?
    • À qui ?
    • Où?
    • Je suis qui ?
    • Quelle est ma légitimité dans cette industrie ?
    • Quelle est ma plus valu, j’apporte quoi de mieux par rapport à ce qui se fait déjà ?

Toute l’architecture du site et tous ses contenus doivent répondre à ces questions en premier et à cela seulement !

Si vous faites votre travail correctement, les maudits mots clefs, et bien plus, ne seront plus qu’un épiphénomène dans un ensemble bien plus complexe que Google arrive à appréhender.

Le travail éditorial par conséquent doit satisfaire à plusieurs finalités et orientations :

      • décrire vos métiers produits et savoir-faire
      • faire connaître vos offres, innovations et opérations commerciales
      • des écrits qui se font l’écho de l’actualité proche ou lointaine de votre métier, telles que vue à travers la presse spécialisée ou généraliste
      • des articles de type encyclopédique qui vous placent en tant qu’expert, valeur intellectuelle incontournable qui dépasse ou approche ce qui se fait de mieux sur le web.
        Cela ne se calcule pas avec de pauvres mots clef, chez MonaZina nous avons les outils d’analyse qui vous diront quoi écrire comment et combien,

Une mention spéciale pour les sites e-commerce, immobiliers ou d’annonces  : Si vous ne prenez pas la peine de :
– renommer vos fichiers images et que vous ne les retravaillez pas jusque les rendre uniques dans leur nommage, leurs couleurs, taille, balises meta alt et légende,

– si vous ne réécrivez pas les descriptifs produit de manière originale et exhaustive et que vous vous contentez d’afficher le contenu des flux que tout le monde affiche, vous n’avez aucune chance !

L’erreur de ne pas vérifier le comportement de votre script en état de charge

Optimiser un script en SEO pure et dure, ce n’est pas bricoler des titles, des h1 et surligner les maudits mots clef en gras ! Un vrai SEO dit travailler sur un site en état de charge de production, avec une base de données réelle. C’est là qu’un script avoue ses faiblesses et souvent elles dépassent totalement les concepteurs, qui n’ont ps les moyens de les anticiper ou même de les voir.

Une optimisation SEO commence par le souci de préparer pour Google une indexation très sélective, où seule la pulpe st donnée en pâture à Googlebot. Les meta entités elles, doivent se générer via des scripts dynamiques qui adaptent la concaténation des champs au type de produit et service, à l’environnement géolocalisé ou pas. Les plug in SEO chargés de cette tache ne sont hélas pas assez complexes pour s’adapter finement au type de produit, ils génèrent le même type de champs que ce soit un yaourt, une veste ou une cage à poules.

Un contenant, donc un code sain c’est quoi ?

      • Le ratio des URL indexables / pages html utiles doit tendre vers 1 !
      • Aucune anomalie de balise ne doit être détectée
      • aucune page sans contenu utile ne doit être indexable
      • Aucune 404 , ni en liens sortants ni en interne
      • n’utilisez des redirections qu’en cas d’extrême nécessite
      • Jamais de pages redondantes, les pages similaires doivent être soit fusionnées soit protégées par des balises canoniques rigoureuses
      • diminuer les paliers d’indexation, travaillez avec des catégories mères à 3 niveaux de sous catégories maximum
      • vérifiez vos paliers d’indexation pour les limiter au pire à quatre pour des url sans importance majeure
      • n’affichez pas des pages de sous-catégories sans développement de contenus et de liens de premier niveau vers leurs url
      • privilégiez les lien contextualisés en main content
      • dans vos catégories et sous catégories soyez sobre au niveau des liens et ne dispersez pas la pertinence par des liens qui partent dans tous les sens
      • vérifiez la validité de vos données structurées

Dans la vidéo suivante (en langue anglaise) vous trouverez des indications sur les erreurs seo les que l’on rencontre le plus souvent :

Des conseils avisés pour travailler ses meta données :

Les erreurs de contenu et la stratégie rédactionnelle

Un site vit et respire de par ses contenus. Vous ne pouvez pas initier de campagnes publicitaires ou sur réseaux sans contenus adéquats. Ces contenus peuvent être promotionnels, mais le plus souvent et de préférence, ils ont intérêt à être non marchands, utiles, rédigés à un un haut niveau d’expertise. Un bon article nécessite de 8 heures à 15 heures de travail et parfois bien plus, lorsque la collecte sites sur 10 que jade données est compliquée pour certains sujets. Le plus souvent que je lis les articles sur le web, je tombe sur des plaisanteries telles que, je caricature bien sûr mais à peine, style :
comment démonter un TGV en 5 points,
ou
comment devenir riche en 6 points.

Toujours cette manie d’annoncer le nombre d’items traités , genre votre vie est tellement passionnante et remplie, on ne pas vous embêter trop longtemps, lisez-moi et vous êtes expert en 7 minutes chrono.

A travers ces pratiques qui inondent le WEB, non seulement je n’apprends rien, mais je suis passablement énervé par cette tendance à vouloir tout simplifier, c’est le savoir fast-food, rapide, pas cher , mais en fait qui ne sert rien, car tout le monde copie tout le monde, tout le monde raconte la même chose, les articles où on apprend quelque chose sur le web il faut les chercher et longtemps !

Les erreurs dévastatrices dues aux liens entrants

9 sites sur 10 en difficulté que j’analyse ont été cramés, parfois à jamais, par des liens entrants toxiques. Acquis trop vite, en trop grand nombre et depuis des référents infréquentables ou border-line. Le souci c’est que lorsque le dérapage s’opère dans la prime jeunesse du site, il ne s’en relève pas. Je parle alors de capital auto immune faible, car un site absorbe plus facilement le spam une fois arrivé à maturité. Google a lessivé les référents publics de qualité capables d’emmétré des signaux positifs. Quand on compare un site neuf qui veut de placer parmi des sites ayant 10 ou 15 ans d’ancienneté, on se rend compte de la richesses a jamais disparu du web de l’époque, de nos jours il est impossible d’accéder gratuitement à de tes référents, impossible de lutter frontalement en quantité, il faut prendre des chemins de traverse et travailler en quantité et diversité du bouquet de signaux émis. Oubliez le folklore du lien dofollow, nofollow, de l’ancre et du nombre de liens, il est passé à autre chose le père Google. Chez MonaZina, nous avons mis au point des modes opératoires inédits, efficaces et sûrs, demandez-nous conseil.

L’erreur fatale d’être dépassé par son succès

Et c’est arrivé à nombre de client que votre serviteur a fait percer : non réponses aux appels tél&phoniques, non livraison des marchandises, non réponses aux requêtes sur les réseaux sociaux, abandon de la gestion des stocks et des promotions, et j’en passe . ; ces manquements vont revenir en boomerang sur la marque, le produit, le site, l’image du porteur de projet ‘en prend un coup et une réputation indéfendable. C’est pour cela que je conseillais au début de cet article ; de se poser la questions suivante avant de lancer son affaire :

Est-ce que je possède le minimum de logistique nécessaire pour assurer correctement les envois , les réclamations, le SAV les remarques et questions des usagers ou clients, sur les réseaux sociaux ?

En conclusion :
Les erreurs qui peuvent compromettre un projet sur le web sont bien loin du folklore des petites balises et des maudits mots clef en gras. Les erreurs fatales sont souvent commises avant la naissance même du projet, et sont des erreurs d’analyse et de stratégie d’entreprise. Les erreurs techniques elles, peuvent se corriger. Sauf peut-être mention spéciale pour des liens toxiques acquis en grand nombre à la genèse du site.

Crédit Photo : BDM

Nouveautés

Freelancing et collectifs : se regrouper pour être plus fort

Freelancing et collectifs : se regrouper pour être plus fort

Le « solo freelancing est en voie de disparition », c’est un fait, aujourd’hui les indépendants se dirige vers le collectif freelance. C’est une constat réel qui est sortie de l’étude Collective.work et Shine en 2023. Objectifs freelancing collectif Dans leur souhait...

Travailler en freelance : Guide ultime du travail en ligne

Travailler en freelance : Guide ultime du travail en ligne

Ces dernières années ont ouvert les yeux de nombreuses personnes sur l’option alléchante de travailler en ligne en tant que freelance. L'exercice d'une activité indépendante à partir de n'importe quel endroit disposant d'une connexion Wi-Fi et d'un ordinateur portable...

Freelance IT , les meilleurs moyens pour promouvoir votre activité

Freelance IT , les meilleurs moyens pour promouvoir votre activité

Si secteur IT continue à fortement recruter avec +23 000 créations nettes d’emplois recensés en janvier 2024, les entreprises chercheront des talents IT indépendants pour répondre à leurs besoins spécifiques notamment face à l’IA, la cybersécurité et le cloud...

Le marché IT en 2024 : des bonnes perspectives pour le freelancing

Le marché IT en 2024 : des bonnes perspectives pour le freelancing

Au cours de la dernière décennie, dans sa généralité, le marché du travail a radicalement changé face aux innovations technologiques et informatiques, le besoin des entreprises d’innover sans cesse pour se démarquer, les tendances de travail… Si le freelancing...

Lien externe : Guide 2024 pour les débutants

Lien externe : Guide 2024 pour les débutants

Le lien externe, également connus sous le nom de lien sortant, est essentiel à une structure de liens saine sur votre site web. En l’ajoutant à votre contenu, vous pouvez aider votre site web à obtenir de nombreux avantages, mais de nombreuses entreprises n'aiment pas...

SEO copywriting : Pour une stratégie de référencement efficace

SEO copywriting : Pour une stratégie de référencement efficace

Le copywriting est une partie essentielle du marketing de contenu, mais une nouvelle expression qui gagne en popularité est le SEO copywriting. Qu'est-ce que le SEO copywriting ? En quoi diffère-t-il du copywriting et de la rédaction de contenu ? Si vous êtes un...

SEO et SEA : Comment créer une stratégie parfaite en 2024 ?

SEO et SEA : Comment créer une stratégie parfaite en 2024 ?

Les adeptes du SEO et les professionnels du SEA ont toujours eu tendance à travailler séparément sans tenir compte de l'autre. Pourtant, les techniques de SEO ainsi que du SEA sont complémentaires. Les entreprises peuvent obtenir d'excellents résultats en combinant...

Seo checklist : 45 façons d’augmenter votre trafic de recherche

Seo checklist : 45 façons d’augmenter votre trafic de recherche

Si vous voulez augmenter votre trafic de recherche cette année, soyez attentif. Parce que cette Seo checklist va vous montrer 45 façons différentes que vous pouvez augmenter votre trafic de recherche : Les gens aiment rendre le SEO compliqué, mais il ne se résume qu'à...

SEO On Page : Guide 2024 pour optimiser votre site

SEO On Page : Guide 2024 pour optimiser votre site

Au fil des ans, les pratiques du SEO on page, pour la plupart, sont restées les mêmes. Mais les progrès récents dans le domaine du traitement du langage naturel (NLP) et de l'apprentissage automatique (ML) ont aidé Google à mieux comprendre le contenu des sites web et...

Consultant cybersécurité : Guide complet pour 2024

Consultant cybersécurité : Guide complet pour 2024

S'il est une chose sur laquelle nous pouvons être d'accord en ce qui concerne le secteur de la cybersécurité, c'est qu'il a donné naissance à un éventail vertigineux de metiers et spécialisations professions. En passant par les architectes en cybersécurité,...

Lire aussi