Le portage salarial : avantages et inconvénients

Le portage salarial désigne une nouvelle forme d’emploi atypique et hybride puisqu’il se situe entre le salariat et l’entrepreneuriat. Il permet d’exercer une activité professionnelle d’une manière autonome et indépendante tout en bénéficiant de la couverture sociale d’un salarié classique.

Le portage salarial, définition

Il s’agit d’une relation tripartite entre 3 acteurs à savoir le salarié porté ou le consultant porté qui est un expert dans un domaine déterminé ,le client qui peut prendre la forme d’une administration, entreprise, association ou encore d’une collectivité locale et la société de portage qui joue le rôle d’un intermédiaire entre les deux premiers acteurs.

cette relation se base également sur 3 contrats : la convention d’adhésion qui fixe les aspects de collaboration entre le consultant indépendant et la société de portage, le contrat de prestation conclu entre la société de portage et le client qui prévoit les missions, les moyens de leurs réalisations, leurs coûts, leurs durées et les modes des payements et finalement le contrat de travail en CDI ou CDD conclu entre le salarié porté et la société de portage lorsque la convention et le contrat de prestation ont été déjà signés. Ce contrat donne au consultant indépendant le statut d’un salarié.

Comment ça marche ?

portage salarial

Dans le cadre du portage salarial, la société se charge des démarches administratives telles que l’encaissement des honoraires, le calcul des charges sociales et reversement du salaire tandis que le salarié porté se charge d’accomplir sa mission.

La démarche du portage salarial est composée de 8 étapes. En premier lieu, le salarié porté cherche une mission. Une fois la mission est trouvée, le salarié vérifie l’éligibilité de son exécution en portage salarial.

Par la suite, le salarié choisit la société de portage et le type du contrat qu’il veut conclure avec elle. Il s’agit soit du CDI  soit du CDD.

A ce niveau l’entreprise de portage se charge d’établir le contrat de prestation avec le client sur la base des résultats des négociations effectuées entre le salarié porté et le client.

Puis, le salarié réalise sa mission conformément aux exigences du client et remplit à chaque fin du mois un compte rendu d’activité sur la base du quel s’établit sa fiche de paie. Cette fiche doit être validée par la société de portage pour qu’elle puisse établir à son tour le bulletin de paie. La démarche du portage salarial se termine par la rémunération du salaire au profit du salarié qui dépend du chiffre d’affaires réalisé et après avoir prélever les frais de gestion.

Les avantages du portage salarial

Le portage salarial possède plusieurs avantages. Il permet au salarié de gagner du temps puisqu’il est libéré de toute tâche administrative. Par conséquent il se focalise seulement sur sa mission tout en étant accompagné par la société de portage.

En plus, le salarié n’a pas besoin de créer sa propre structure juridique pour pouvoir réaliser ses missions. Il  s’agit d’une aventure entrepreneuriale sans prise de risque puisqu’en cas de difficulté financière où le salarié souhaite stopper son activité, il doit tout simplement mettre fin à sa relation avec la société de portage.

En outre, il profite des avantages sociaux d’un salarié classique. En effet, il est couvert par une protection sociale complète et bénéfice d’autres avantages tels que l’assurance de responsabilité civile professionnelle, les congés payés etc.

En revanche, il a le droit d’accéder aux formations et ateliers organisés par la société de portage pour qu’il puisse améliorer ses compétences.

Finalement, le portage salarial permet d’obtenir un prêt bancaire facilement puisqu’il lui offre la stabilité financière nécessaire.

Les inconvénients du portage salarial

Les inconvénients du portage salarial 

Cependant le portage salarial comme toute autre forme d’emploi souffre de quelques inconvénients.

Au début,  il faut mentionner qu’il y a des métiers qui ne peuvent pas être exercés dans le cadre du portage salarial tels que  les professions libérales et les services à la personne.

En plus, la personne qui souhaite devenir un salarié porté doit avoir une certaine autonomie et maîtriser des compétences demandées sur le marché.

Un autre inconvénient du portage salarial est que le salarié porté est obligé de chercher lui-même ses missions.

 Ajoutons à cela le fait que les avantages dont bénéfice le salarié possèdent une contre partie. Il s’agit  des frais de gestion dont le montant  tourne autour 10% du chiffre d’affaires.

Finalement   le coût du portage salarial est élevé. En effet, le salarié paye plus de charges sociales   par rapport aux autres statuts indépendants. De plus son salaire n’est pas fixe. Il dépend des missions effectuées durant le mois.

Le portage salarial en France

Le portage salarial remonte aux années 80 où des associations d’anciens cadres ont inventé un mode d’emploi qui permettait aux cadres seniors au chômage  de réaliser des missions  d’une manière indépendante tout en bénéficiant du statut du salarié.

Cette forme d’emploi a été légalisée pour la première fois en France par la loi n 2008-596 du 25 Juin 2008  portant modernisation du marché du travail où l’article L1251-1 du code du travail prévoit les modalités de fonctionnement du portage salarial.

Depuis cette date, le cadre légal du portage n’a pas cessé de se renforcer. Il a fait l’objet de plusieurs discussions.

En 2014, la loi de simplification du 20 Décembre 2014 a habilité le gouvernement à encadrer le portage salarial par des ordonnances. Par conséquent, il ya eu la promulgation de l’ordonnance n 2015-380 du 2 Avril 2015 relative au portage salarial qui a abrogé la loi de 2008. Elle prévoit les conditions de l’exercice du portage salarial ainsi que les principes applicables aux trois acteurs : le salarié porté, l’entreprise de portage et l’entreprise cliente.

Le cadre légal s’est renforcé encore une fois en 2017 lorsque les partenaires sociaux ont conclu la convention collective sur le portage salarial le 22 Mars 2017. Il s’agit d’une convention qui complète l’ordonnance de 2015 puisqu’elle prévoit les critères de l’exercice du portage, les dispositions spécifiques relatives à la santé et à la sécurité des salariés portés etc.

Cette forme d’emploi est encore en plein développement. Par exemple, en 2018, on a atteint 70 000 salariés portés sur le marché français.

Restez informés sur le portage salarial

Suivre le blog du portage salarial Umalis

Nouveautés

22 choses que nous aurions pu apprendre de la fuite chez Google

22 choses que nous aurions pu apprendre de la fuite chez Google

Avant de commencer, il est important de souligner que le contenu suivant est une traduction adaptée d'un article original en anglais. La source sera indiquée au terme de notre exposé. Cette semaine, des documents ont fait l'objet d'une fuite et sont censés nous donner...

Freelances IT: quels sont les metiers qui recrutent en 2024 ?

Freelances IT: quels sont les metiers qui recrutent en 2024 ?

Les métiers liés au domaine de l’informatique et du numérique sont largement pratiqués par des consultants indépendants. En Europe, c’est près de 25 % d’experts informatiques qui ont choisis de travailler en qualité de freelance IT. Face aux rapides et constantes...

L’architecte d’information, un métier du SEO à part entière

L’architecte d’information, un métier du SEO à part entière

A partir du moment où vous agissez sur la sémantique d’un site, , optimisation du maillage d’un site web ( liens internes) , organisation des menus et tags, vous touchez à l’architecture d’information. Sachez que c’est un métier du SEO à part entière qui comprend les...

Freelancing et collectifs : se regrouper pour être plus fort

Freelancing et collectifs : se regrouper pour être plus fort

Le « solo freelancing est en voie de disparition », c’est un fait, aujourd’hui les indépendants se dirige vers le collectif freelance. C’est une constat réel qui est sortie de l’étude Collective.work et Shine en 2023. Objectifs freelancing collectif Dans leur souhait...

Travailler en freelance IT : Guide de l’indépendant

Travailler en freelance IT : Guide de l’indépendant

Ces dernières années ont ouvert les yeux de nombreuses personnes sur l’option alléchante de travailler en ligne en tant que freelance. L'exercice d'une activité indépendante à partir de n'importe quel endroit disposant d'une connexion Wi-Fi et d'un ordinateur portable...

Freelance IT , les meilleurs moyens pour promouvoir votre activité

Freelance IT , les meilleurs moyens pour promouvoir votre activité

Si secteur IT continue à fortement recruter avec +23 000 créations nettes d’emplois recensés en janvier 2024, les entreprises chercheront des talents IT indépendants pour répondre à leurs besoins spécifiques notamment face à l’IA, la cybersécurité et le cloud...

Le marché IT en 2024 : des bonnes perspectives pour le freelancing

Le marché IT en 2024 : des bonnes perspectives pour le freelancing

Au cours de la dernière décennie, dans sa généralité, le marché du travail a radicalement changé face aux innovations technologiques et informatiques, le besoin des entreprises d’innover sans cesse pour se démarquer, les tendances de travail… Si le freelancing...

Lien externe : Guide 2024 pour les débutants

Lien externe : Guide 2024 pour les débutants

Le lien externe, également connus sous le nom de lien sortant, est essentiel à une structure de liens saine sur votre site web. En l’ajoutant à votre contenu, vous pouvez aider votre site web à obtenir de nombreux avantages, mais de nombreuses entreprises n'aiment pas...

SEO copywriting : Pour une stratégie de référencement efficace

SEO copywriting : Pour une stratégie de référencement efficace

Le copywriting est une partie essentielle du marketing de contenu, mais une nouvelle expression qui gagne en popularité est le SEO copywriting. Qu'est-ce que le SEO copywriting ? En quoi diffère-t-il du copywriting et de la rédaction de contenu ? Si vous êtes un...

SEO et SEA : Comment créer une stratégie parfaite en 2024 ?

SEO et SEA : Comment créer une stratégie parfaite en 2024 ?

Les adeptes du SEO et les professionnels du SEA ont toujours eu tendance à travailler séparément sans tenir compte de l'autre. Pourtant, les techniques de SEO ainsi que du SEA sont complémentaires. Les entreprises peuvent obtenir d'excellents résultats en combinant...

Lire aussi